BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

139 - COUP DE MOU OU COUP DE POING ?

Contrairement à ce que j'avais prévu j'ai fait une longue pause d'écriture cet été n'alimentant que mon blog.

En fait pas tout à fait puisque la sortie du tome 2 de "Regard d'un homme" est effective depuis juin  et que dans quelques jours va être publié la réédition des "Pendus de Manosque" que j'ai corrigé avec l'aide précieuse d'Irène de Vittorio-Chiavassa.

En fait non, il serait plus exact de dire "qu'elle a corrigé"  avec mon aide de dilettante !!!

Mais c'est vrai que je n'ai pas vraiment avancé sur le dernier ouvrage de ma trilogie manosquine, occupé par ailleurs dans la décoration et l'aménagement de ma maison.

 

En réalité, au fond de moi, il y a pas mal d'autres raisons plus profondes, plus réelles, plus pernicieuses.

Et notamment une.

 

Je suis déboussolé par le nombre de personnes qui cherchent à "vendre", promouvoir et faire connaître leurs livres, de gens en quête de reconnaissance et qui vous harcèlent de photos de dédicaces ou de leurs personnes, tout sourire généralement et convaincues que si vous ne les lisiez pas vous manqueriez quelque chose.

Ceux qui sont sur Facebook me comprendront.

Personnellement je n'ai vraiment pas cherché à être publié, ce n'était pas une obsession. Comme je l'ai déjà dit, j'écris d'abord pour moi, pour ma tête et si je suis aujourd'hui dans les références des professionnels du livre c'est parce qu'on a vraiment voulu éditer mon premier ouvrage. D'ailleurs cet éditeur qui est le mien depuis le début est très moyen voire nul dans sa communication et je ne compte plus lui donner mes prochaines créations.

En fait je me sens ailleurs, ni romancier reconnu,  ni amateur du dimanche, un entre-deux louvoyant qui satisfait mon besoin d'isolement mais aussi mes lecteurs dont, vous ici, vous faites partie. Je ne cours pas les salons, seul peut-être celui de Paris, j'évite un maximum de dédicaces où la plupart des "auteurs" étalent comme un marchand du bord de mer les sourires et les appâts de la poissonnière. Je n'aime pas les réunions professionnelles, ni les colloques et encore moins les "journées lecture".

Vous l'avez compris, je suis un ours mal éduqué et finalement très content d'écrire pour ce qui est devenu une grande bande de copains hétéroclites et un poil féminine.

Ceci étant il faut que vous puissiez trouver mes ouvrages si le cœur vous en dit, aussi je me suis mis à la recherche d'une attachée littéraire (oui "une", pas "un") qui me donnera un coup de main pour faire ce travail  que je ne supporte pas  et qui m'obture l'esprit au détriment de l'écriture.

Bon, j'ai dit que je "recherchais" pas que j'avais trouvé !

L'attachée est une perle rare, elle négocie avec les libraires, les éditeurs, les journalistes, contrôle le bien fondé des dédicaces et pousse son auteur à sortir de sa coquille !!!

Un sale boulot vous dis-je ....

Quant à mon prochain éditeur, nous verrons bien...

 

Si je vous parle un peu de ma cuisine c'est pour vous remercier.

 

Vous ne seriez pas un certain nombre à me suivre et à me soutenir, mieux même à faire en partie le boulot dont je parle ci-dessus, il y a longtemps que - continuant à écrire (c'est viscéral que voulez-vous) - j'aurais empilé mes tapuscrits dans mes armoires.

Oui mais voilà, vous êtes là avec vos près de cinq cents visites mensuelles sur mon blog à vocation littéraire - et ça c'est beaucoup compte tenu de son objet, vous êtes là, plusieurs centaines à chaque fois, à lire mes livres, vous êtes encore là sur Facebook par dizaines à commenter mes lubies de gosse vieillissant...

Et,  un peu comme l'arroseur arrosé, c'est moi qui suis content de vous lire.

Je crois que le vrai public n'est pas la masse même si la "masse" est la recherche de chaque éditeur.

Le "public" ce sont des personnes qui ont le même regard, le même goût pour la cheminée, le bois qui brûle et le conteur qui vous susurre à l'oreille des mots que vous croyiez perdus et qui, comme ça, parce qu'ils sont assemblés d'une certaine manière, prennent d'autres couleurs qui embellissent vos rêves.



23/10/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres