BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

22- LES PANTALONS COURTS

Vous l'avez en titre et c'est mon dernier livre publié début janvier chez mon fidèle éditeur.

Comme d'habitude, pendant un mois il est en vente en exclusivité sur le site d'Edilivre  puis il sera, dans la foulée, dans tous les réseaux de distribution (Amazon, Fnac, etc..) et toutes les librairies - du moins celles qui ne sont pas "ficelées" par les grands majors pour qui est réservé le Goncourt. Alors ne me demandez pas comment on commande sur le site internet d'Edilivre, débrouillez-vous, moi, mon job c'est d'écrire et, tant qu'à faire des histoires qui vous plaisent. On pourra également le commander via ce blog dans le menu, mais là j'attends que mon aile protectrice, douée tant pour le dessin que pour l'informatique, me l'installe.

Je ne vais pas vous faire un résumé, que voulez-vous je ronchonne déjà en pensant aux séances de dédicaces que j'ai en perspective ainsi qu'aux rencontres avec la presse. Et si j'aime rencontrer mes lecteurs, mais aussi discuter avec certains journalistes curieux, j'ai horreur de me vendre, ayant plus l'impression d'être un merlu à l'étal de Carrefour un vendredi saint - vous savez ce genre de bestiole dont on regarde les yeux pour s'assurer de la fraîcheur - plutôt qu'un auteur ayant balancé la totalité de ses tripes pour accoucher, dans l'encre et la sueur,  de quelques pages éternelles.

Non pas de résumé qui ne rend pas de la douceur des choses.

Mais sachez que c'est l'histoire d'un gamin dans les années cinquante. Sachez que ce gamin a des yeux et des oreilles. Sachez aussi qu'il débarque dans la vie avec la fringale.

La fringale ? Vous demandez-vous....

Eh bien quoi ? Vous n'avez jamais eu cette curiosité de comprendre, de découvrir, de regarder derrière le rideau, de soulever les nappes des tables ou, plus simplement, de chercher dans les étoiles celle qui, d'un doigt, vous a projeté sur terre ? Lui, si. Et tel que je le connais cela ne lui passera jamais.

Une dernière chose concernant ce livre écrit par  un cancre - mais si, mais si, vous comprendrez en  lisant le livre ! En parlant de dédicaces, mon éditeur sort le grand jeu puisque je serai au salon de Paris, porte de Versailles, le dimanche 22 mars pour le présenter.

Comment disait déjà, Letizia la mère de Napoléon  ? Pourvu que ça dure ?

Allez mes amis, je vous laisse, j'ai un autre bouquin sur le feu. Il s'agit de La Folle de Valensole qui sortira fin mars je pense, ou peut-être en avril mois du poisson.

Le merlu, vous dis-je, le merlu !

 



15/01/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres