BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

59 - CASTAFIORE, CASTAGNETTES ET CASTAGNE

Ainsi va la vie n'est-ce pas dans la rumba des corps amoureux...

 

En fait c'est, si vous me le permettez, la procédure ad hoc !

 

Tout commence par de longues roucoulades, l'une déployant ses arguments dénudés, miroir d'un sourire et yeux doux en prime, auxquels répond l'autre par un déploiement du cerveau ou des muscles (c'est selon le niveau de compétences of course), s'employant le plus souvent à être perçu dans le troupeau des hommes comme le seul et l'unique, une sorte d'Einstein doublé d'un Richard Gere avec un zeste d'animalité, un soupçon d'élégance, un nuage de "savoir faire" et un grand tiers de serments.

 

Evidemment dans cette affaire, et à une lettre près, les serments sont comme les sarments et brûlent plus vite qu'ils ne durent.

En face donc la Castafiore, toute parée de son innocence et de son insolente beauté, un œil sur le pli de sa robe, l'autre détaillant vos goûts en matière de chaussettes. La femme ainsi nommée se laissera d'autant mieux approcher qu'elle remarquera que la couleur de vos yeux est en parfaite harmonie avec celle de votre voiture.

D'ailleurs, en parlant de voiture, n'allez surtout pas raconter vos exploits d'un autre siècle en 2CV ou en 4L, non pas qu'elle pourrait craindre quelques coups de reins mal venus, mais plutôt une certaine ladrerie de votre part quand on voit les avantages doucereux qu'offrent les ermitages étoilés dans les profondeurs des forêts ardennaises (ou parisiennes, auvergnates, solognotes, enfin quoi, là, vous adapterez !).

 

L'affaire étant bien partie et si vous êtes endurant, vous commencerez alors une pavane langoureuse, balançant votre corps au rythme de la musique de sa voix que vous n'oublierez pas de trouver belle - non très chaude, c'est mieux - ajoutant alors quelques petits coups de castagnettes histoire d'enfoncer le clou car, c'est bien connu, quand les fêtes carillonnent, les grenouilles sautent d'autant plus vite du bénitier que la messe est dite.

 

Oui mais voilà, la belle avait oublié une chose.

 

Oh ! Une simple chose au demeurant, trois fois rien qui pèsent tout de même une tonne car votre promise avait oublié de vous parler de ses dernières emplettes et notamment d'un mari dont La Rochefoucauld aurait pu dire le concernant " Il n'y a dans la jalousie plus d'amour propre que d'amour".

Et généralement, dans ce cas de figure, un petit sourire en coin vient éclairer son visage d'ange, son esprit comparant les mérites de l'un aux prouesses de l'autre tout en supputant les chances qu'auront les deux mâles de se rencontrer pour une belle partie de castagne.

C'est en effet de notoriété publique que lorsqu'il y a deux gladiateurs pour une Castafiore pâmée, un des deux la paume et le poing en plus.

Comme quoi, décidément, le cerf est vraiment con.

A part le cerf-volant peut-être quand il se libère du fil qui l'emprisonne.

 

Et c'est bien ce que j'essaie de faire car tout ceci, vous l'avez compris, n'est qu'un exercice de vocalise, une envie de plaisanter, une sorte de brame pour biche et micheton version vaudeville.

Une façon pour moi de jubiler un peu, assommé que je suis par une écriture au long cours.

 

 



04/02/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres