BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

61 - LE SECRET EST DANS LA TOMBE, MAIS LA TOMBE EST EN PLEIN VENT.

J'ai assisté, il y a déjà quelques temps, à une discussion de famille qui m'était complètement étrangère mais dont, bien malencontreusement pour moi, j'ai été le témoin, pire même puisque je me suis retrouvé dans la position de celui qui doit donner un avis tel le Commandeur avant qu'il ne s'écroule.

Je ne sais pas si ce genre d'affaire vous est déjà arrivé mais quand j'ai retrouvé l'air libre j'avais l'impression de m'échapper du Nautilus et de laisser Némo se dépatouiller tout seul avec un poulpe géant en jupe courte à faire damner tous les seins (!) refaits, de Lucie à nos égéries  élyséennes.

Bon, d'accord, Lucie n'avait pas les saints (!) refaits puisqu'ils n'existaient pas encore et par ailleurs je ne suis pas sûr des reconstructions architecturales des visiteuses présidentielles...

 

Vous me suivez ?

Vous n'avez pas encore décroché ?

C'est pas trop lourd philosophiquement parlant ?

Bon, alors je continue.

 

Je ne vais pas m'étendre sur cette histoire de fesses qui, remontant à la grand-mère s'est propagée jusqu'à la petite fille - comme quoi, il n'y a pas que le maïs qui soit transgénique - ce serait trop banal et somme toute ennuyeux. Non, ce qui m'intéresse dans cet exemple c'est ce que tout un chacun appelle le "non-dit", c'est à dire un empilage de faits que tout le monde sait tout en se le  passant sous le manteau, et ce d'autant plus qu'il s'agit en général d'histoires de cornecul.

Et ne serait-ce qu'avec ces deux mots je pense avoir bien éclairé votre lanterne surtout si, avec l'esprit affuté qui est le vôtre, vous les prenez séparément.

Le monde est ainsi fait que, dans le journal ou à la télévision, ce sont les "brèves" que les gens attendent et les buzz d'internet ont d'autant plus de succès que dans la course au scabreux ils parviennent au sommet.

Ainsi notre ami DSK, ainsi Tron de l'air le bien nommé, ainsi l'histoire de la vespa, du casque et des croissants...Tout le "monde" savait, tout le "monde" s'en doutait dit-on.

Et c'est pourquoi, à ma manière, j'ai souhaité faire ce parallèle d'une bonne et vraie famille franchouillarde avec ce qui fait la une des médias quand, ayant toujours besoin de remonter (!) leurs ventes, ils balancent un peu de fesses usagées.

En fait, dans notre monde de grande Truanderie comme dirait un de mes auteurs préférés, c'est une vraie Balade des Pendus, une vraie course d'obstacles pour taire ce que nous faisons en douce tout en dénonçant ce que les autres font...

Le "non-dit" vous dis-je, il n'y a que ça de vrai !

Bien sûr, à force de se taire, un beau jour tout vous pète à la gueule.

C'est vrai chez les Bidochons comme à New-York, à Paris ou plus simplement à Draveil.

Allez, je vous laisse, j'ai encore ouvert mon clapet d'autant plus qu'il faut que j'aille balayer devant ma porte.

Il me semble qu'il y a un poil de poussières sous le paillasson...



19/02/2016
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres