BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

BLOG D'ANAÏS par Gérard CABANE

76 - RENDEZ-VOUS LE 25 JUIN

On va tenter un truc !

Mélanger deux genres mais qui ont tant d'affinités que les réunir parait une évidence, je parle de la musique et de la littérature.

Et si j'osais, rappelez-vous Sand et Musset....

De tous temps l'une ne marche pas sans l'autre quand l'autre a besoin de la première pour accrocher des notes à des mots et les rendre aériens comme ces nuées ardentes qui, unissant le feu, la cendre et les roches brûlantes s'élèvent dans le ciel et retombent en pluie, fertilisant la terre à jamais.

 

A l'invitation de "Lei Troubaïre de Madelano" je serai le 25 juin à Rougiers -  salle des fêtes à 16 heures - pour une lecture et discussion autour de mes ouvrages mais aussi du thème de la Passion de l'écriture.

Rougiers c'est un village du Var, à quelques encablures de la Sainte- Baume au flanc d'un castrum du XIIème siècle, inondé de soleil et ivre des odeurs de la garrigue environnante. Là dans des petites ruelles médiévales ou derrière des façades renaissance dont l'une porte à son fronton ces deux mots" Passo" et "Lasso" (tout passe, tout lasse) vous croiserez un couple, lui poète et galant, amoureux de la femme et elle, sa muse aux notes si pures que l'on croirait rêver. Ils chanteront en première partie quelques chansons de leur répertoire. Ce sont de vrais créateurs, des gens rares qui nous font revivre une époque - le moyen-âge - quelque peu oubliée mais qui est pourtant l'assise non seulement de notre culture d'aujourd'hui mais aussi de ce que nous sommes devenus. Je vous invite vraiment à venir les entendre car vous serez emportés, réellement emportés et, grâce à eux vous revivrez les cours d'amour et l'élégance malicieuse et coquine du regard d'une femme quand il croise celui d'un homme, son homme.

 

J'interviendrai ensuite après qu'on ait lu  certains passages de mes livres et tenterai de ne pas briser cet enchantement en parlant d'une autre passion, l'écriture. Quand il s'agit de "passion" , quand les mots eux-mêmes se prennent pour des notes, vous comprendrez pourquoi ces deux arts sont liés.

Cet embrasement de votre être c'est ce qui vous bouffe, ce qui vous dévore, ce qui vous use mais aussi vous régénère et, pour aller plus loin, ce qui fait ce que vous êtes.

 

Après, bien après car je ne sais pas combien tout cela va durer - que voulez-vous quand on branche un auteur amoureux de la vie on ne sait jamais vers quelle terre l'on s'embarque - on boira un verre ensemble, dans ce village les organisateurs savent d'abord bien vous accueillir d'autant plus que tout vous sera offert.

Alors, si vous devez venir, prévoyez de la place dans votre imaginaire parce que je souhaite vraiment que, le moment venu, vous en repartiez farcis de rêves et d'envies de lire.

Voyez-vous, ce qu'il y a de bien avec la passion, c'est que ça se partage.



29/05/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres